Samuel Trenquier

Né en 1982, vit et travaille à Paris.

Loin de répondre à une quelconque stratégie formelle ou conceptuelle, l’œuvre de Samuel Trenquier ressemble à une vaste accumulation de formes et d’objets qu’il collecte à peu près partout où il se trouve. Il peut s’agir de n’importe quoi : des morceaux de bois, de plastique, de carton, des jouets, du grillage ou des pinces à linge.

L’essentiel est qu’ils sont choisis en fonction d’une valeur esthétique, tout à fait personnelle à    l’artiste. Puis il les arrange, à l’aide de colle et de tout ce qui peut faire tenir « tout ça » dans des sculptures joliment désinvoltes qui peuvent occuper des murs entiers sous forme de collections, ou s’ériger plutôt en autels, ou encore s’assembler comme des rébus.

Certaines semblent exécutées dans une certaine urgence, tandis que d’autres révèlent plus de complexité dans leur structure. Pour nombre d’entre elles, Samuel Trenquier parle de « dons », d’« offrandes », de « grigris ». L’humour, bienveillant et généreux, saute immédiatement aux yeux lorsqu’on regarde son travail. Il revendique un « exotisme » au sens où l’on peut l’entendre au Sénégal : « une perception aiguë et immédiate d’une incompréhensibilité universelle ». Parmi ses œuvres, il faut noter par exemple les Dépanneurs de croyance, dont l’un d’eux (Piste d’atterrissage) est destiné à proposer aux Raëliens des bornes d’arrêt d’urgence pour extraterrestre…

Parallèlement à ses sculptures et installations, l’artiste réalise aussi des dessins, parfois de grande taille, qui sont eux aussi faits d’assemblages de formes réalistes ou plus abstraites réalisés à la gouache, au feutre et au crayon. Samuel Trenquier confirme dans ce registre la grande maturité plastique qui caractérise son œuvre. L’artiste manie avec habileté la répartition des couleurs et l’enchevêtrement des formes. Ses dessins sont des puzzles croustillants où l’œil voyage et se perd, à la découverte de monstres gentils, de machines, d’architectures et de paysages. Au-delà de l’empathique légèreté de son œuvre, Samuel Trenquier construit une véritable cosmogonie réparatrice, avec pour seul modèle, son imaginaire proliférant.

Œuvres présentées dans « Empiristes »

Œuvres de l’artiste

@emerigemecenat

Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress

Erreur : pas de compte connecté.

Veuillez aller sur la page de réglages d‘Instagram Feed pour connecter votre compte.