Néphéli Barbas

Née en 1990 à Orléans, vit et travaille à Paris.

3 Barbas 1.jpg

Néphéli Barbas est une flâneuse urbaine. Au fil de ses déambulations, elle observe et cueille du regard les détails, particularités et régularités qui tendent à disparaître des paysages, sans que leurs vestiges ne soient conservés, archivés ou patrimonialisés. Du métro de grandes villes européennes en passant par les architectures désuètes du XVe  arrondissement parisien, l’artiste trouve toujours un ancrage territorial duquel elle extrait visuellement des motifs et dont elle souligne l’existence précaire dans une perspective souvent archéologique.

3 Barbas 2.jpg

La démarche n’est pourtant pas mélancolique mais relève plutôt d’une intervention socio-poétique. Ornementation ou instrument de bio-pouvoir, les formes dont s’inspire l’artiste sont souvent banales et anonymes. Néphéli Barbas les reproduit précautionneusement et mobilise un savoir-faire impliquant mosaïques, céramiques ou dessins. Elle joue sur leurs tons, leurs échelles et compose des sculptures-modules de l’expérience urbaine qui s’adressent avant tout au corps du spectateur. Par son imperfection, sa couleur fade ou sa taille, chaque sculpture donne une domesticité et une douceur à la fois consensuelle et maladive à ces architectures, aux ventres des villes et aux objets quotidiens peuplant l’espace public : clés, mégots de cigarettes, fresque souterraine…

3 Barbas 3.jpg

Discrète et appliquée, la pratique de l’artiste s’inscrit aussi bien dans une critique des formes de contrôle social et d’autorité que dans un réapprentissage à l’égard du « mineur ». Néphéli Barbas aborde en fait avec fascination et enthousiasme des éléments historiquement qualifiés péjorativement, à savoir l’artisanat et le décor, associés aux arts non occidentaux et féministes. Entre le geste artistique et artisanal, son jeu formel produit des écarts au sein des structures urbaines en examinant la place et l’influence du motif, du générique et de la répartition sur des trames qui remettent en cause la rigidité industrielle et théorique du minimalisme.
Texte par Julie Ackermann

3 Barbas 4.JPG



Légendes :

Néphéli Barbas, Résidence protégée (détail), 2018 © Juan Gugger

Néphéli Barbas (et Victoire Thierrée, Margot Pietri), Révélations Emerige 2019 - L’effet falaise, commissariat Gaël Charbau, Voltaire, © Rebecca Fanuele

Néphéli Barbas, Révélations Emerige 2019 - L’effet falaise, commissariat Gaël Charbau, Voltaire, © Rebecca Fanuele

Néphéli Barbas, Révélations Emerige 2019 - L’effet falaise, commissariat Gaël Charbau, Voltaire, © CLAD / THE FARM



Mots clés